concert

Echter’Jazz Festival Day 2: Samara Joy | Georg Ruby Village Zone & Sascha Ley

Le meilleur du jazz multi-instrumentiste et du chant
vendredi 24.02
20h00
Buy tickets

Avec une voix aussi douce que le velours, l’étoile de Samara Joy semble monter à chaque prestation. Après avoir remporté le concours international de jazz vocal Sarah Vaughan en 2019, elle vient de terminer l’enregistrement de son premier album, dans lequel Samara est accompagnée par le virtuose de guitare Pasquale Grasso et son trio. Sur son premier album éponyme, paru en juillet 2021 sur Whirlwind Recordings, Samara Joy interprète les standards du jazz et du Great American Songbook. Sa voix ainsi que son répertoire sont souvent qualifiés d’intemporels, autant classiques que contemporains, et Samara Joy s’insère tout naturellement dans la lignée des chanteurs et chanteuses qui font l’histoire du jazz.

Cette étoile montante réside toujours dans sa ville de naissance, le quartier de Castle Hill dans le Bronx, à New York. En grandissant, la musique était omniprésente, grâce à l’inspiration de ses grands-parents paternels, Elder Goldwire et Ruth McLendon, qui dirigeaient le célèbre groupe de gospel de Philadelphie, The Savettes. Son père a fait une tournée avec le célèbre artiste de gospel Andrae Crouch, et sa maison était remplie des sons des chansons et du processus d’écriture de son père, mais aussi de l’inspiration de nombreux artistes de gospel et de R&B, dont Stevie Wonder, Lalah Hathaway, George Duke, Musiq Soulchild, Kim Burrell, Commissioned, et bien d’autres.”Bien que je n’aie pas grandi en chantant à l’église”, explique Samara, “j’entendais constamment ma famille chanter ensemble de la musique inspirante, ce qui m’a inculqué une appréciation de ma lignée musicale.

Teaser Samara Joy

Georg Ruby Village Zone et Sascha Ley
Georg Ruby Village Zone a été élu parmi les 12 meilleures productions de 2019 par le site de référence en musique jazz All About Jazz. Les quatre musiciens Georg Ruby, Stephan Goldbach, Sascha Ley et Daniel Weber montrent avec brio qu’ils s’accordent inconditionnellement sur deux choses : de mettre en œuvre leurs propres compositions, très éloignées de la hiérarchie du concept obsolète du trio avec piano et d’autre part, leur désir d’improvisation libre et spontanée.